Il y a 7 mois

Vous avez décidé de rénover votre salle de bains. Avant d’entreprendre les travaux, mieux vaut anticiper les coûts que la rénovation va entraîner. Comment estimer le coût des travaux, faire son budget et planifier ses travaux ?

Jacob Delafon vous dit tout, des prix moyens de rénovation aux dépenses à prévoir, pour vous assurer une rénovation de salle de bains en toute sérénité.

Anticiper les délais

 

Anticiper les coûts d'un projet salle de bains
Anticiper les coûts d’un projet salle de bains

 

Si vous avez prévu de faire vous-même les travaux, de poser des jours de congés ou d’engager des professionnels ou des amis à la journée, il est utile de savoir à quoi s’attendre. Dans le cadre d’une rénovation de la salle de bains, les travaux peuvent durer jusqu’à trois semaines si la pièce est spacieuse et que les travaux incluent de la plomberie. Pour les travaux plus simples et dans une pièce plus petite, une à deux semaines sont nécessaires pour terminer correctement la pièce.

 

Rénovation de la salle de bains : notre check-list pour que tout se passe bien 

 

Evaluer le coût de la rénovation

 

Tout dépend de la surface et des travaux que vous souhaitez engager dans la salle de bains. Mais en moyenne, il faut compter plusieurs milliers d’euros pour une rénovation. Si vous êtes très bricoleur, et décidez de ne pas faire appel à une main d’œuvre extérieure, vous pouvez économiser les salaires des artisans et compter sur des coûts à partir de 3 000 € pour le prix des produits.

Si vous choisissez de vous faire conseiller pour une installation optimale des produits et que vous souhaitez remplacer la majeure partie des équipements de votre salle de bains, il vous en coûtera entre 350 et 800€ par jour pour l’installation. Pour une salle de bains haut de gamme, le coût de produits peut monter jusqu’à 15 000 € environ.

Calculer le coût d'une rénovation
Établissement du budget des travaux

 

Par exemple, une douche à l’italienne coute entre 2 000 et 4 000 € à installer, un sol carrelé avec ou sans ragréage, entre 20 et 60 € du mètre carré et une baignoire de 400 à 6 000 €. L’éclairage est plus abordable. Comptez 70 à 120 € pour un nouveau point lumineux et 80 à 200 € pour une nouvelle prise électrique raccordée à la terre. Sans oublier la plomberie, le remplacement des tuyaux coûte entre 80 et 150 € du mètre.

Pour résumer, hors coûts d’installation :

  • En moyenne, il faut compter entre 3 000 et 6 000 € pour une petite salle de bains de moins de 5 m2
  • Pour une salle de bains moyenne de 6 à 9 m2, il faut compter de 5 000 à 10 000 €
  • Pour une grande salle de bains de plus de 10 m2, les produits sont compris entre 8 000 et 15 000 € environ

 

Faire son budget

 

Pour savoir de combien d’argent vous allez avoir besoin, faites une liste des rénovations que vous souhaitez entreprendre.

Une femme qui établot son budget de rénovation de salle de bains
Établir son budget de rénovation de salle de bains

 

  • Les matériaux : le sol (carrelage, parquet…), les murs (faïence, carrelage, papier peint…), la vasque, la plomberie (tuyaux, PVC…), l’éclairage ou la douche par exemple. Comptez un peu plus que le nécessaire car il peut y avoir de la casse ou de la marge sur certains matériaux. La déco finale, une fois les travaux terminés, alourdit aussi la note.
  • La main d’œuvre : si vous faites appel à un professionnel, faites faire plusieurs devis. Si vous comparez les prestations, vous pourrez faire des économies importantes pour votre chantier. Sur un chantier, la main d’œuvre peut atteindre la moitié du coût des travaux, voire un peu plus.
  • Les métiers qui précèdent la pose : vous pouvez faire appel à des architectes, un bureau d’étude ou un designer par exemple pour avoir la salle de bains de vos rêves. Comptez 1 000 à 2 000 € en moyenne pour ce type de service.
  • Les outils : si vous faites vous-même les travaux, vous aurez certainement besoin d’outils spécialisés, à acheter ou à louer. L’équipement de protection (masque, combinaison, lunettes…) est important. Si vous n’en possédez pas, prévoyez d’en budgétiser l’achat.
  • Les frais annexes : on peut aussi ajouter les frais d’essence si vous prévoyez quelques allers et retours au magasin de bricolage, ou si votre chantier est dans votre maison de campagne. Vous pouvez rajouter aussi le prix des repas pris sur le chantier.
  • La localisation : Si vous habitez Paris, les prix sont en général un peu plus élevés qu’en province. Stationnement, bouchons et difficultés d’accès peuvent faire grimper la facture des entreprises qui la répercutent sur le prix final.

 

5 idées pour rénover sa salle de bains sans stress

 

Les aides au financement

 

Pour les travaux de rénovation, et surtout ceux traitant de l’isolation, il existe de nombreuses aides au financement. Des prêts et même des remboursements sont accordés par l’état ou diverses entités.

  • Jusqu’à 16 000 euros de crédit d’impôt : pour tous travaux de rénovation avec des professionnels agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et selon vos conditions de revenus, grâce au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique).
  • Un prêt à taux zéro: d’un montant de 30 000 euros maximum, ce prêt est conditionné à un bouquet de travaux ou à une amélioration globale de la performance énergétique du logement.
  • Des aides locales : gérées par les départements ou les régions, les communautés de communes ou les mairies, de nombreuses aides existent pour les foyers qui visent à améliorer leur performance énergétique afin de moins consommer.

 

Tout savoir sur les aides financières

 

Les bons réflexes pour anticiper le budget rénovation de votre salle de bains :

  • Anticiper les délais
  • Evaluer le coût de la rénovation
  • Faire son budget
  • Recourir aux aides au financement

 

Il y a 7 mois
HAUT