Il y a 4 semaines

Plutôt blanc et classique, chaleureux en imitation bois ou façon spa avec de la pierre naturelle ? Dans la salle de bains le carrelage est encore la star. Pratique et résistant, il simplifie la vie de cet espace soumis à de nombreuses projections d’eau. Aujourd’hui il se décline en une foule de matières, de couleurs et de dimensions.

Quel style de carrelage adopter pour votre salle de bains ? Quelle taille de carreaux installer chez vous ? Voici tous nos conseils pour choisir le carrelage qui ira le mieux à votre salle de bains, vos envies et votre vie.

 

Choisir le bon matériau

Tomettes, carreaux de ciments, pierre de Bourgogne, mosaïque… L’offre de carrelage est si riche aujourd’hui qu’elle ouvre un champ des possibles infini pour la déco de la salle de bains. Mais qu’appelle-t-on « carrelage » ? Si vous avez comme projet de poser du carrelage dans votre salle de bains, vous allez devoir choisir entre quelques grands types de matériaux à poser sur votre sol et vos murs. On distingue deux grandes familles : la pierre naturelle et la céramique.

Une baignoire blanche SOFA avec un tablier de baignoire en pierre naturelle dans une salle de bains moderne
Une baignoire SOFA au style rustique avec un beau tablier en pierre

 

  • La pierre naturelle : il s’agit généralement de granit, d’ardoise ou de marbre. En plus de son esthétique très authentique, la pierre naturelle est réputée pour sa grande résistance. Le carrelage en pierre naturelle est un choix idéal pour le sol des pièces aux passages fréquents.

 Les céramiques :

  • Le grès : (on ne parle pas ici de la pierre naturelle du même nom) mais d’un type de céramique. Il peut être de pleine masse ou s’appeler « grès cérame », être émaillé ou non. Facile à poser, le carrelage en grès est aussi facile à vivre : il est à la fois très résistant et facile à entretenir. Idéal pour les salles de bains familiales à forte fréquentation !
  • La terre cuite : le carrelage en terre cuite est plébiscité pour son aspect esthétique et son élégance rustique. La terre cuite est cependant un carrelage poreux qui nécessite un traitement hydrofuge pour trouver sa place dans la salle de bains.
  • Les carreaux de ciment : très tendances, les carreaux de ciment trouvent particulièrement leur place dans la salle de bains avec leur style graphique unique. Confortables, les carreaux de ciment nécessitent toutefois un traitement antitache pour rester immaculés et sont un peu plus chers que du carrelage classique.
  • La faïence : mélange d’argile et de kaolin, la faïence se pose aux murs. Sa finition glacée lui donne un aspect brillant et lumineux.
  • La pâte de verre : ces petits carreaux en pâte de verre offrant une large palette de couleurs sont parfaitement adaptés à la salle de bains.

Charme rustique des tomettes, ambiance chaleureuse et authentique du bois, style moderne et urbain du béton, aujourd’hui le carrelage joue à fond la carte des imitations. Il vous permet de profiter du style dont vous rêvez et de tous les atouts d’un entretien facile (résistance à l’humidité, aux chocs, à l’usure, nettoyage simplifié).

 

Définir la taille de ses carreaux

Vous êtes plutôt ou tendance XXL ? Dans la salle de bains, le carrelage peut adopter une foule de dimensions de carreaux. Aujourd’hui, la tendance est aux carreaux de grandes dimensions (les plus répandus sont les carreaux grand format de 60 X 60 cm ou de 80 X 80 cm, voire 60 cm X 120 cm). Généralement de forme rectangulaire, on peut aussi trouver des carreaux aux formes plus originales (forme hexagonale, octogonale, etc.).

Les avantages des carreaux grand format sont nombreux ! Ils agrandissent la pièce, un atout précieux pour les petites salles de bains.

Du carrelage sombre sur les murs d'une salle de bains qui contraste avec la robinetterie en chrome
Une robinetterie WATERTILE mise en valeur par le carrelage sombre

 

Et si vous optez pour une teinte de carreaux claire, vous amplifierez encore plus la sensation d’espace dans votre pièce. Côté vie pratique, les carreaux grand format simplifient la vie dans la salle de bains : ils sont faciles à entretenir et à nettoyer car il y a moins de joints.

Néanmoins, dans les pièces d’eau, les petits carreaux présentent eux aussi de nombreux avantages : leurs nombreux joints rendent le sol plus adhérent. Une bonne façon de limiter les risques de glissades à la sortie de la douche ou du bain ! Et, côté sensation visuelle, les petits carreaux ont aussi tendance à réchauffer la déco de la pièce.

 

Choisir sa ou ses couleurs, l’atout déco du carrelage

Une ambiance naturelle et épurée pour une bulle de détente zen ? Des couleurs soutenues pour retrouver l’atmosphère d’une chaleur méditerranéenne ? Des teintes vives pour vitaminer les débuts de journées ? Choisir une couleur de carrelage pour la salle de bains ça peut être un coup de cœur bien sûr. Mais il y a aussi quelques astuces à prendre en compte pour faire un choix dont vous serez satisfait sur la durée. En effet, la couleur du sol influence la perception de l’espace d’une pièce : les couleurs claires agrandissent et illuminent, les couleurs sombres réchauffent et mettent en valeur la déco.

Une salle de bains avec du carrelage sombre au sol et sur le tablier de la baignoire
Ambiance naturelle et zen grâce au carrelage sombre d’une baignoire EVOK

 

A noter que la couleur du carrelage joue aussi sur la facilité d’entretien de la salle de bains : la poussière ressort plus sur du blanc, le calcaire plus sur du noir. La bonne option pour choisir la couleur du carrelage de la salle de bains ? On évite le « tout blanc » ou le « tout noir » au profit de couleurs plus nuancées comme du pastel et pourquoi pas des carreaux imitation bois, imitation pierre naturelle ou carreaux de ciments.

 

Adapter son carrelage à l’utilisation de sa pièce

Un carrelage c’est un revêtement fait pour durer. Oui bien sûr ! Pourtant il existe quelques nuances dans la résistance des carreaux.

 

Du carrelage à motif bleu près de la robinetterie chromée d'une salle de bains
Du carrelage uni et à motif pour réhausser la robinetterie EDGAR

 

La norme européenne PEI permet de s’y retrouver : elle classe la résistance au carrelage de 1 à 5. Votre salle de bains n’accueille que vous ? Un carrelage de niveau 1 suffit. Elle accueille toute la famille et est équipée de WC ? Les passages y étant plus fréquents, il faudra opter pour un indice plus élevé.

Question rayures sur les carreaux, c’est la norme MOHS qui propose des notes de 1 à 10. Autre norme pour permettre de choisir le carrelage le plus adapté à ses besoins : la certification NF UPEC attribue une note de 1 à 4, à la fois à la résistance à l’usure, à la résistance au poinçonnement (impact des chaussures et des pieds de meubles, chaises, etc.), à la porosité et à la résistance aux produits chimiques.

Enfin et celle-ci est particulièrement utile dans la salle de bains, la norme ABC vous permet d’évaluer l’indice de glissance de votre carrelage sous des pieds nus.

 

Bien choisir les joints de son carrelage

Il existe 3 grands types de joints pour poser du carrelage dans la salle de bains. Cerise sur le gâteau, les joints existent aujourd’hui en versions colorées afin de se marier au mieux avec le choix des carreaux de la salle de bains. Dans les mêmes teintes, ils « disparaissent » au profit des carreaux pour créer une sensation d’harmonie dans votre salle de bains.

Du carrelage et des joints blancs avec une barre de maintien chromée Panolux
Carrelage et joints aux mêmes teintes épurées pour embellir les accessoires – Barre de maintien Panolux

 

Dans des teintes plus contrastées que les carreaux, ils viennent donner du relief à la déco avec leurs lignes très graphiques.

  • Les joints ciment dits « classiques » connus pour leur étanchéité à l’humidité et leur résistance au feu.
  • Les joints époxy ou résine : conçus pour résister à l’humidité ambiante et à l’eau, ils sont parfaitement adaptés à la salle de bains.
  • Les joints spéciaux : en cas de sols chauffants, ils résistent à la chaleur et aux nombreux écarts thermiques.

 

Mémo pour bien choisir son carrelage dans la salle de bains :

  • Choisir le bon matériau
  • Définir la taille de ses carreaux
  • Choisir sa ou ses couleurs
  • Adapter le carrelage à l’utilisation de la pièce
  • Bien choisir les joints de son carrelage
Il y a 4 semaines
HAUT