Il y a 2 mois

Vous possédez un sous-sol avec un potentiel encore inexploité ? Pourquoi ne pas y installer une salle de bains ! Pratique en famille, quand la première salle de bains est déjà occupée, une salle de bains en sous-sol vous permet de profiter de votre espace détente à tout moment.

Mais avant cela, il faut l’aménager au mieux. Voici quelques conseils pour réussir votre salle de bains en sous-sol.

 

Installer une fenêtre pour gagner en clarté

Si votre sous-sol n’est pas complètement enterré, vous avez la possibilité de placer une fenêtre dans la pièce. Sur une large surface ou en hauteur comme un vasistas, la fenêtre vous offre une clarté inégalée et rend la pièce plus chaleureuse et agréable au quotidien.

Et pour maximiser la surface lumineuse, vous pouvez choisir une fenêtre coulissante. Plus économique, ce type de fenêtre se prête parfaitement aux installations qui affleurent le sol. Son système d’ouverture est idéal car il n’est pas entravé par la végétation extérieure. A vous la lumière du soleil, même au moins un !

Isoler la pièce pour rester bien au chaud

Pour transformer votre sous-sol en pièce à vivre, il est recommandé d’isoler la pièce. Si la pièce est humide et qu’il y a des infiltrations ou des remontées capillaires dans les murs, vous pouvez les traiter avec un enduit extérieur ou un drain d‘évacuation. Une fois les problèmes d’humidité réglés, on peut isoler la pièce.

Une colonne de rangement pour la salle de bains dans un sous-sol avec plusieurs compartiments séparés par des étagères en bois.
La colonne de rangement TERRACE toute en élégance

 

Du sol au plafond, en passant par les murs. Pour les murs, vous pouvez installer un isolant de type laine de verre ou laine minérale. Au sol, un isolant rigide est conseillé. Et si vous ajoutez un pare-vapeur, votre pièce est à l’abri de l’humidité et des moisissures, et reste confortable en toutes circonstances. Pour le plafond, vous pouvez opter pour des plaques de polystyrène extrudé rainurées et bouvetées. Elles limitent la déperdition de chaleur vers le plafond et s’installent plus facilement.

Ventiler avec une VMC efficace

Une bonne ventilation dans les pièces à vivre permet de renouveler l’air pour qu’il soit le plus sain possible. Dans la salle de bains en sous-sol, la ventilation est d’autant plus importante car elle va aussi réguler le taux d’humidité. Pour une salle de bains utilisée fréquemment, vous pouvez relier le réseau d’évacuation de l’air à votre nouvelle salle de bains. Si un raccordement est impossible, votre VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) sera autonome et ne ventilera que la salle de bains.  Votre VMC peut être continue ou ponctuelle. Ponctuelle, elle est souvent couplée à l’éclairage pour fonctionner quelques minutes dès que la lumière s’allume. Il est toutefois recommandé d’installer une VMC qui ventile en continu, notamment dans les salles de bains fréquemment utilisées ou qui ne possèdent pas de fenêtre permettant une bonne aération.

> Comment aménager une salle de bains sans fenêtre ?

Installer un sol flottant pour l’évacuation

Une des contraintes de la salle de bains est l’évacuation des eaux. La configuration des sous-sols repose souvent sur une dalle en béton, nécessaire à la stabilité de votre maison. Pour créer une pente et installer la plomberie sous votre douche ou votre baignoire, vous pouvez installer un sol flottant ou en estrade.

Une salle de bains dans un sous-sol avec une baignoire blanche d’époque sur un sol flottant pour installer facilement la tuyauterie.
Un sol flottant pour une installation de la tuyauterie facilitée – Baignoire Cléo

 

Ainsi montée sur un cadre de bois surélevé, vous avez toute la place nécessaire pour installer la tuyauterie, la plomberie et l’électricité de votre salle de bains. Vous n’avez pas besoin d’installer ce plan sur toute la surface du sol, mais juste sous l’évacuation de votre espace de toilette.

Cela permet aussi de garder de la hauteur sous plafond pour le reste de la pièce et peut d’ailleurs avoir un réel intérêt décoratif.

 

Vérifier le coefficient d’occupation des sols

 

Mon coefficient d’occupation des sols dépasse 1.80m

Si la hauteur sous plafond de ce nouvel espace dépasse 1.80 m, il sera considéré comme habitable et augmentera donc la surface habitable sur le Coefficient d’Occupation des Sols (COS), qui est propre et fixe pour chaque habitation.

Si cet espace n’est pas compté comme habitable avant les travaux, c’est illégal : non assurable, la mairie pourra faire démolir le chantier, ce qui pourra constituer un motif de litige en cas de revente du bien.

Mon coefficient d’occupation des sols ne dépasse pas 1.80m

Dans le cas où votre COS maximal n’est pas encore atteint, il vous faudra demander à un architecte de déposer un permis en mairie pour augmenter la surface habitable et attendre son obtention pour démarrer les travaux.

L’implantation d’ouverture nécessite également une demande de modification de façade.

C’est un dossier complet qui doit être déposé en mairie, par un architecte de préférence.

 

Intégrer les points d’eau

Sur les points d’évacuation installés, vous pouvez placer votre baignoire ou votre douche.

Une salle de bains équipée d'une baignoire d’angle bain-douche asymétrique posée au coin des murs
La baignoire-douche asymétrique : une solution pratique dans une salle de bains en sous-sol

 

Le point lavabo ou vasque est lui aussi à raccorder au réseau d’eau et d’évacuation.  Selon la configuration de votre installation d’évacuation des eaux, vous aurez peut-être besoin d’installer une pompe de relevage des eaux usées. La pompe sert à remonter l’eau dans un conduit vers un point plus en hauteur, d’où l’évacuation se fait. Cet appareil est utile pour les salles d’eau placées sous l’installation d’origine, comme dans un sous-sol par exemple.

 

Aménager l’espace pour avoir une pièce fonctionnelle

Une fois les raccordements en eau et en électricité effectués, il ne reste plus qu’à aménager la pièce. Sur le sol, vous pouvez placer un carrelage ou même un parquet pour une ambiance plus chaleureuse.

Un grand meuble sous plan-vasque blanc posé sur le mur en mosaïque noir brillant de la salle de bains
Le meuble Ola blanc dans une salle de bains en mosaïque noire

 

Sur le mur et au-dessus de la vasque, on peut installer un grand miroir, utile pour se préparer et pratique car il renvoie la lumière dans toute la pièce. Et pour une salle de bains pratique et fonctionnelle, vous pouvez ajouter des espaces de rangement.

Selon l’espace de votre pièce, une grande armoire ou des petits meubles de rangements, mais aussi des tablettes fixées au mur pour garder tout ce que vous souhaitez à portée de main.

 > Voir tous les meubles de rangements

Décorer la salle de bains à son goût

La dernière étape pour finaliser votre salle de bains en sous-sol, c’est d’y ajouter votre touche personnelle. Une peinture colorée sur un pan de mur, un papier peint exotique ou de la faïence brillante pour donner le ton dans toute la pièce par exemple.

De la décoration lumineuse en forme de pétale de fleur avec des étagères LED
La salle de bains sublimée par des objets déco lumineux

 

Pour se sentir bien dans sa salle de bains en sous-sol, les petits objets déco sont parfaits. Objets tendances, ethniques ou pièces uniques rapportées de vos voyages, laissez quelques objets déco pour signer une salle de bains qui vous ressemblent.

> 12 objets déco pour sublimer et personnaliser votre salle de bains

 

Aménager une salle de bains en sous-sol en 7 étapes :

  • Installer une fenêtre pour gagner en clarté
  • Isoler la pièce pour rester bien au chaud
  • Ventiler avec une VMC efficace
  • Installer un sol flottant pour l’évacuation
  • Vérifier le coefficient d’occupation des sols
  • Intégrer les points d’eau
  • Aménager l’espace pour avoir une pièce fonctionnelle
  • Décorer la salle de bains à son goût
Il y a 2 mois
HAUT