Il y a 3 mois

L’eau est précieuse. À la fois essentielle à notre vie quotidienne, et source de bien-être dans la salle de bains, elle doit être utilisée avec intelligence. Mais comment faire pour à la fois profiter de vos instantes détente et utiliser l’eau avec parcimonie ?

Suivez nos conseils pour réduire votre consommation d’eau ! Avec des équipements bien choisis et quelques gestes simples, vous y parviendrez sans efforts surhumains. 

Préférer une douche plutôt qu’un bain 

Un Français consomme 60 litres d’eau en moyenne pour une douche, contre 150 à 200 L pour un bain. Donc à moins que vous ne passiez plus de 10 mn sous la douche, mieux vaut privilégier la douche au quotidien, et réserver le bain à des moments de détente, rares mais précieux.

Pensez tout de même à équiper votre douche d’un pommeau de douche à économie d’eau. En injectant de l’air dans l’eau, la sensation de débit est préservée, mais vous consommez moins d’eau.

Chez Jacob Delafon, le mitigeur douche Metro est équipé d’un système limitant le débit : jamais plus de 10 l/mn, quelle que soit la douchette choisie !

Quand on sait qu’en France, la consommation moyenne d’eau est de 148 L d’eau par jour et par personne, tous usages confondus, et qu’on connaît l’impact sur l’environnement, voilà de quoi nous motiver à faire attention à notre consommation d’eau lors du bain ou de la douche, et limiter le gaspillage !

Une robinetterie économique avec pomme de tête Une belle robinetterie TOOBI avec pomme de tête

Choisir des robinets économes

Pour les robinets, il existe de nombreux équipements susceptibles de vous faire économiser de l’eau, que ce soit pour faire la vaisselle, ou pour se laver.

Le premier, c’est le mousseur. En injectant de l’air dans l’eau, le débit est gonflé, mais vous consommez moins d’eau. Zéro effort, pour une économie effective. Vous pouvez opter pour l’utilisation d’un économiseur d’eau sur chaque robinet existant, mais la meilleure solution consiste à remplacer la robinetterie par un robinet à économie d’eau. En effet, un robinet économe a une distribution d’eau d’en moyenne 5 à 6 l/mn.

Autre astuce efficace : le frein à mi-débit. Quand une personne utilise l’eau du robinet, le débit est freiné, un peu comme pour dépasser 38 °C sur votre douche thermostatique. Vous pouvez bien sûr forcer si vous avez besoin d’un grand volume d’eau rapidement, mais pour l’essentiel des activités domestiques, vous vous contenterez d’un débit limité.

Enfin, il existe des systèmes à détection de présence qui laissent couler l’eau quand on passe les mains dessous, et s’arrêtent immédiatement quand on les retire. C’est un système particulièrement efficace pour lutter contre les litres d’eau gaspillés, notamment quand on se savonne les mains, ou qu’on se brosse les dents. D’ailleurs, pour économiser l’eau lors du brossage, rien ne vaut un verre à dents !

Pour les robinets de lavabo ou de vasque, il existe aussi des modèles qui démarrent, par défaut, à l’eau froide. Pour tous les petits usages du quotidien (se passer les mains sous l’eau, rincer sa brosse à dents), on évite ainsi de gaspiller de l’eau chaude. Ces installations sont équipées d’une cartouche C3 qui cumulent les astuces pour faire des économies :

  • 25 % d’économies d’eau, grâce au débit limité (entre 9 et 12 l/mn) et au système sensitif ;
  • 5 % d’économie d’énergie, grâce aux eaux froides qui sont délivrées en position centrée du levier. Cette astuce toute simple fait que la position « par défaut » du mitigeur est l’eau froide, et que l’eau chaude est disponible seulement quand vous le demandez.

Tous ces petits équipements (il s’agit souvent d’options disponibles directement sur les robinets) changent tout dans la durée, puisqu’on constate des économies réelles, pour peu qu’on suive de près sa facture d’eau potable.

Opter pour un mitigeur thermostatique

Les robinets qui donnent tout de suite la température souhaitée, tels que les mitigeurs thermostatiques, font économiser à la fois de l’eau et de l’énergie. De l’eau d’abord, parce qu’on ne laisse pas couler l’eau en attendant qu’elle soit à la bonne température. De l’énergie ensuite, parce qu’on utilise l’eau chaude sanitaire seulement quand on en a besoin.

Pensez aussi aux robinets thermostatiques qui limitent la température à 50 °C. On a rarement besoin d’une température d’eau supérieure pour un usage domestique, et on évite en même temps les risques de brûlures pour les petits et les grands.

 

Choisir un lave-linge économe A+

Lorsqu’ils sont mis en vente, les appareils électroménagers disposent d’un affichage permettant de choisir votre modèle en fonction de ses performances. Pour le choix de votre machine-à-laver, misez sans hésiter sur un modèle A+ (ces dernières années, les modèles du bas du tableau ont fini par disparaître et il existe maintenant une véritable différence entre les modèles classés A et les modèles A+). Vous vous y retrouverez aisément en termes d’économies d’eau et d’économies d’énergie.

De même, vous pouvez réserver les cycles longs, à haute température ou avec prélavage, à du linge vraiment très sale. Pour le quotidien, les cycles éco sont parfaits : économes en eau et en énergie.

Une installation du chauffe-eau ingénieuse

Avez-vous vraiment besoin d’une eau très chaude à la maison ? La température idéale d’un chauffe-eau est de 50-60 °C. Pour le bain ou la douche, c’est bien suffisant. En dessous, vous prenez des risques de développement des bactéries. Au-dessus, vous gaspillez de l’énergie, vous risquez de vous brûler, et vous augmentez les risques de calcaire. Autant donc régler son chauffe-eau à cette température.

De même, au moment de la conception de la salle de bains, si vous le pouvez, installez le chauffe-eau pas trop loin de la baignoire ou de la douche. En effet, si la distance de tuyauterie est longue, il y a déperdition de chaleur.

Un WC blanc muni d'une douche chasse pour faire des économiesWC avec double chasse Collectioon ODEON UP : entre esthétisme et praticité

Privilégier un WC à double chasse

La chasse d’eau des WC est rarement une source d’investissement, et pourtant, on aurait tort de ne pas y prêter attention. En effet, il suffit d’une double chasse pour qu’on ait la possibilité de réduire sa consommation moyenne de près de 50 % en utilisant le plus souvent la « petite chasse ».

Même si vous avez des WC suspendus, il est possible de choisir un bâti avec chasse d’eau exigeant une faible alimentation en eau. Les performances sont suffisantes et l’économie d’eau à long terme est conséquente.

Mémo pour économiser l’eau dans la salle de bains :

  • Préférer une douche plutôt qu’un bain ;
  • Choisir des robinets économes ;
  • Opter pour des robinets qui donnent tout de suite la bonne température ;
  • Choisir un lave-linge économe A+ ;
  • Préférer un chauffe-eau pas trop loin et pas trop chaud ;
  • Privilégier un WC à double chasse.
Il y a 3 mois