Il y a 4 mois

Multi-spécialiste, Jacob Delafon possède un bureau de design parisien où 6 designers travaillent sur l’ensemble de la salle de bains (robinetterie, céramique, meuble, bain/douche). Interview de Bruno Chenesseau et Jean-Hugues Soulier ; directeur du design et designer pour Jacob Delafon.

UN DESIGN PARISIEN

Depuis 2014, trois univers très parisiens ont été définis pour la conception des collections : Atelier Vintage, Classic Modernity et Mechanic Chic. « On définit le cadre avant de dessiner le produit, explique Jean-Hugues Soulier », designer robinetterie. « Cela nous permet d’avoir des collections cohérentes ».

Le croquis du design d'un meuble plan-vasque
Croquis du design d’un meuble sous plan-vasque

 

Une fois l’univers défini, les designers réalisent leurs premiers croquis, puis passent à la 3D. «On intègre de plus en plus de contraintes techniques dès le pôle design », explique Jean-Hugues. « Notre imprimante 3D nous permet de réaliser des maquettes qui nous donnent une idée très précise du produit ». Ceux-ci sont alors envoyés à l’usine où le pôle R&D (recherche et développement) intègre les derniers détails techniques avant de commencer la production.

Le design Jacob Delafon est typiquement français, mélange de tradition et d’irrévérence. «C’est une chance pour nous d’avoir un pôle design installé à Paris », raconte Bruno Chenesseau. «Il suffit de sortir dans la rue, de se promener dans n’importe quelle partie de cette ville-musée pour trouver l’inspiration. Paris est au centre de notre style ». Ce design ‘’à la française’’ est aujourd’hui la marque de fabrique de Jacob Delafon.

Il suffit de sortir dans la rue, de se promener dans n’importe quelle partie de cette ville-musée pour trouver l’inspiration. (Bruno Chenesseau)

 

«Le design parisien est élégant et précis, tant dans les finitions que dans les proportions, mais toujours avec une pointe d’humour. De la beauté et de la grâce, mais avec un petit quelque chose qui attire l’œil.». Jean-Hugues Soulier complète : «On utilise les codes du passé en les modernisant, comme un appartement haussmannien dont on aurait repeint les moulures et le plafond en noir mate ! Il y a toujours une pointe d’irrévérence, le ‘je ne sais quoi’ de la Parisienne ».

 

DES PRODUITS ICONIQUES

L’histoire du design Jacob Delafon est également une source d’inspiration immense. Certains produits phares, comme la baignoire Cléo, sont des symboles du glamour de la Belle Époque, et peuvent s’intégrer dans n’importe lequel des trois univers. «Les catalogues de la fin du XIXème siècle sont impressionnants, il y a des détails hallucinants, des objets magnifiques », raconte Jean-Hugues. « Nous voulons nous en inspirer, et pourquoi pas revisiter un pommeau de douche «téléphone», ou une chasse d’eau à chaînette avec une poignée en bois !» Une chose est sûre, avec plus de 125 ans d’existence, Jacob Delafon fait partie du quotidien des Français.

 

L’INNOVATION CHEZ JACOB DELAFON

Prototype d'un robinet de salles de bains
Le prototype d’un robinet Jacob Delafon

 

Autre valeur essentielle de l’identité du design Jacob Delafon : l’innovation. «C’est notre premier réflexe », explique Jean-Hugues. « On cherche à savoir comment les consommateurs utilisent nos produits afin de trouver des idées toujours nouvelles». Encore une fois, il suffit de jeter un œil dans l’histoire de la marque pour comprendre que l’innovation fait partie de l’ADN Jacob Delafon.

Bruno se souvient : «J’ai été très marqué par le robinet Topkapi, avec ses poignets en onyx et en marbre. Ou la Grand Repos, qui était la première baignoire ergonomique, dès 1969. Je pense aussi au robinet Toobi, qui était tronqué, laissant apparaître l’aérateur, dont on pouvait choisir la couleur. C’était hyper audacieux ! Et puis la gamme Trocadéro, dessinée par Pierre Paulin, dont les toilettes étaient en une seule pièce, avec des surfaces droites. C’est un très bel exemple de savoir-faire.»

Plus récemment, le système Free Drain et son plan vasque en L permet d’avoir un tiroir sans découpe, toutes les parties techniques étant au même endroit. Pas de bonde, pas de trop-plein, plus de rangement. Une innovation technologique et esthétique qu’on peut retrouver sur la Collection Terrace. Ou encore, grande fierté du pôle design, la baignoire Elite, première baignoire entièrement réalisée en Flight, cette technique où deux plaques d’acrylique viennent entourer une résine bi-composants, rendant l’ensemble robuste et stable, sans être trop lourd. «L’innovation peut être aussi bien esthétique que technologique, ou même pratique », rappelle Jean-Hugues. « Il n’y a pas de limite ! ».

 

LA PARISIENNE COMME SOURCE D’INSPIRATION

Pour conclure, nos deux hommes ont un petit mot pour parler de celle qui les inspire chaque jour : la Française. «Elle est élégante et glamour, mais sans en faire trop », résume Bruno. « Elle peut porter des Gazelles avec une jupe courte. Sûre d’elle, elle sait ce qu’elle veut. On ne peut pas lui mentir, c’est elle qui choisit ». Jean-Hugues complète : «Elle est ultra-connectée, au courant de tout. Elle est sensible à la mode, à la déco, au design… Elle sait ce qui est tendance et va créer son univers à partir de ses goûts. »

Le design parisien est élégant et précis, tant dans les finitions que dans les proportions, mais toujours avec une pointe d’humour. De la beauté et de la grâce, mais avec une pointe d’irrévérence, le ‘je ne sais quoi’ de la parisienne.” (Bruno Chenesseau)

 

> Les françaises et leur salle salle de bains : une histoire d’amour qui ne date pas d’hier…

Il y a 4 mois
HAUT